Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 09:51

201001141462 w350[1]Quatre des cinq promesses de parrainage pour la candidature de Marine Le Pen aux élections présidentielles se sont concrétisées cette semaine a annoncé, hier, le secrétaire départemental du Front national, Robert Morio. Quatre signatures de maires - dont celui de Mérial - ont donc été recueillies à laquelle il faut ajouter celle de Robert Morio en tant que conseiller régional.

52 % à Berriac aux cantonales

Le responsable départemental frontiste a regretté le désistement du maire de Véraza, Noël Rougé, qui aurait évoqué "la peur" pour expliquer son refus. Dès aujourd'hui, une dizaine de militants audois repartent à la pêche aux signatures en rappelant les maires des communes de moins de 200 habitants. Le FN en serait à 400 signatures effectives à ce jour - comme en 2007 -. "Notre poids électoral devrait plaider en notre faveur. Malgré les déclarations de certains leaders nationaux sur la présence indispensable de Marine. Sur le terrain, rien ne change." Et de prendre l'exemple de la commune de Berriac où le candidat aux cantonales, Robert Morio, a réalisé 52 %. Le maire a affirmé qu'il donnera sa signature à un autre candidat.

Le FN regrette les attitudes de l'UMP et du PS. Pour les premiers, il cite l'exemple de trois maires UMP de communes de moins de 200 habitants qui ont donné leur signature à Corinne Lepage. Pour le PS, il déplore les 150 signatures pour Hollande alors qu'on ne peut dépasser 30 signatures par candidat et par département. L'élu FN dénonce la "grève des parrainages" de la part de certains maires et appelle de ses voeux l'anonymat des signatures "qui nous aurait permis d'obtenir 25 signatures."

 

Robert Morio vient d'écrire au président de l'association des maires de l'Aude pour qu'il "rassure les maires hésitants." Il estime que les élus sont mal informés. "Certains pensent qu'ils peuvent donner deux signatures. C'est le rôle de l'association de les informer." Il rappelle que la signature "n'est pas un soutien politique".

La réponse de Patrick Maugard, par courrier, ne s'est pas faite attendre. "L'association a transmis une note juridique aux élus de l'Aude sur cette question d'actualité par le biais de son site internet depuis plusieurs semaines. C'est donc en rappelant le cadre légal et en informant au mieux les maires, que notre association contribue à la vie démocratique de notre pays… Vous comprendrez qu'elle ne puisse aller au-delà."

 

Article de l'Indépendant" Carcassonne du 02 mars 2012.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

l'audois 04/03/2012 14:21

felicitaion à l'equipe qui demarche les maires