Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 09:16

 Communiqué de presse de France Jamet,

Présidente du groupe Front National

au Conseil régional du Languedoc Roussillon

 

 

C’était un adversaire politique, pour lequel j’avais une d’admiration certaine. C’était un homme de cœur. Son intelligence, sa capacité de travail et son sens politique forçaient le respect. Il ne pouvait et ne voulait laisser personne  indifférent.Démiurge, visionnaire, stratège, politique, érudit, il avait acquis, du Languedoc jusqu’en Chine, en passant par Solférino, une dimension et une notoriété à la hauteur de ses ambitions, de ses rêves et de sa culture.

Il avait les défauts de ses qualités et les qualités de ses défauts. L’ampleur et la puissance d’une personnalité hors du commun qui s’exprimait sans tartuferie ont contribué à sa réussite et sa renommée mais aussi aux controverses et aux polémiques.

Au-delà de l’empreinte qu’il a gravée durant plus de trente ans dans l’histoire politique de notre région, son œuvre incontestable et incontestée restera la ville de Montpellier, dont il fut le bâtisseur et le prophète.Il avait une profonde connaissance des hommes et une lucidité implacable sur leurs vertus et leurs faiblesses.

Georges Frêche était avant tout un mari et un père aimant, un homme entouré d’amis fidèles. Il restera présent dans le cœur et la mémoire de ceux qui l’ont aimé et ont su l’apprécier envers et contre tous.Je présente mes sincères condoléances à sa famille, ses filles, sa femme Claudine et Marion.

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

Jacques 02/12/2010 16:28


Tout à fait le genre de discours qui me font détester les politiques.
On ne pouvait pas encadrer Frêche, pourquoi lui trouver des qualités qu'il n'avait pas (un homme de coeur ?????) après sa mort ?
France Jamet aurai du se taire au lieu de sortir un tel discours auquel personne ne croit.