Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 18:00

France Jamet, Tête de liste du Front National pour les régionales de 2010 en Languedoc-Roussillon, déplore que les maires de Béziers et de Nîmes soient, comme les socialo-communistes en la matière, de terribles « racketteurs » fiscaux.


Comme le dévoile une enquête du magazine Capital, Béziers occuperait la 3ème place des villes les plus chers de France en matière d’impôts locaux juste derrière Nîmes (1 929 euros en moyenne par foyer ne bénéficiant pas d’exonération).


Cette information porte ainsi à la connaissance de ceux qui ne le savaient pas encore que M. COUDERC n’a pas l’étoffe des héros fiscaux dont il se targue abusivement et dont nos concitoyens régionaux auraient besoin. Nous le savions déjà, les habitants de Béziers et l’agglomération biterroise également, les Languedociens et les Roussillonnais l’apprennent.


Pour France Jamet, lorsqu’on entend l’argument ultime du Maire de Béziers cité par Midi-Libre : « Nous investissions 20 M€ au début des années 2000 et nous en sommes à 28 M€ aujourd'hui », et que l’on constate dans le même temps que l’insalubrité gagne la commune de Béziers de mois en mois, que l’insécurité y grandit chaque jour, que les contribuables crachent au bassinet fiscal comme dans celui du tonneau des danaïdes… On peut se demander que fait M. Couderc et où passe l’argent des classes moyennes ?


Contre le gaspillage, la gabegie, pour la défense de leurs intérêts et la défense de nos compatriotes, seul le Front National a toujours été clair, sincère et offensif. La conseillère régionale rappelle ainsi que c’est grâce aux combats menés par le Front National contre l’UMP de 1998 à 2004 que la pression fiscale n’avait pas augmenté en Languedoc-Roussillon.


Au contraire des partis du Système, France Jamet et le Front National tiendront leurs engagements, comme ils l’ont déjà fait par le passé, sans fausses promesses, ni gesticulations.


communiqué  non repris par la presse.

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires