Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 12:33
Jean-Marie Le Pen est venu jeudi apporter son soutien à trois fils de harkis, des "Français par le sang versé" qui campent depuis plusieurs mois devant l'Assemblée nationale pour protester contre les "injustices des administrations" contre leur communauté. 

Le président Jean-Marie Le Pen est venu, jeudi 24 décembre, apporter son soutien à trois fils de harkis, des "Français par le sang versé" qui campent depuis plusieurs mois devant l'Assemblée nationale pour protester contre les "injustices des administrations" contre leur communauté.

"Comme le père noël j'ai des oranges, des chocolats, des dattes, enfin un petit peu de tout quoi", a déclaré le président du Front national, en remettant aux campeurs un sac rempli de provisions.

"On est venu vous encourager et vous dire notre affection, notre tendresse pour toute votre communauté de harkis, Français par le sang versé, comme vous dites", a ajouté M. Le Pen qui était accompagné de la tête de liste FN aux élections régionales en Ile-de-France Marie-Christine Arnautu.

"M. Le Pen vient nous rendre visite parce qu'il est un ancien officier de l'armée française" s'est félicité un des trois manifestants estimant qu'il a "le courage de dire tout haut ce qu'une certaine majorité de lâches pense tout bas."

Trois personnes de "la coordination nationale du mouvement de la résistance harkie" logent sous une tente place Edouard-Herriot depuis le 5 mai, selon leurs déclarations.

Elles distribuent des tracts dénonçant "les discriminations raciales et les injustices des administrations françaises" contre la communauté harkie mais aussi plus largement contre "la politique raciste de Nicolas Sarkozy".

Une pétition a également été remise, affirment-ils, aux parlementaires de l'Assemblée nationale. Sur les 577 députés, seul le député de l'Eure François Loncle (PS) leur aurait répondu.

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

Lagrange Fabienne 26/12/2009 14:49


Bravo et merci Monsieur Le Président.