Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 19:49

Maximilien Faivre entouré de ses colistiers (certains étaient absents pour cause d'ennuis de santé)

 PHOTO/GC

L'occasion était double, avec la présentation de la liste de Maximilien Faivre aux municipales de Lézignan, et une convention départementale à laquelle ont participé les principales têtes de listes engagées dans l'Aude, ainsi que le conseiller régional Julien Sanchez.

C'est d'ailleurs Robert Morio, patron du FN audois et en lice à Carcassonne, qui a prononcé quelques mots d'introduction, rapportant le caractère exceptionnel d'une liste FN candidate à la mairie de Lézignan pour la première fois. Il a expliqué vouloir "faire progresser les idées de Marine Le Pen au plus près de la population" avant d'appeler Maximilien Faivre à la tribune.

 

Critique acerbe du maire sortant

Sous les applaudissements de ses partisans, le candidat s'est lancé dans une attaque en règle du bilan national des socialistes, et local de Michel Maïque. Principales critiques : "L'insécurité débordante, la fermeture des commerces, la dépense publique exorbitante le délaissement des personnes âgées, les 18 % de taux de chômage, et la dette de 10 millions d'euros (...)". Maximilien Faivre a ensuite dévoilé les principaux points de son programme, axé autour de la sécurité (hausse des effectifs de la police municipale et affirmer ses prérogatives), du transport (navette à 1€, remise en état de la voirie), de la santé (réouverture des urgences) et de la fiscalité (réduire dette et impôts). Le candidat a également assuré qu'il aurait recours au référendum municipal pour les grandes décisions.

La liste complète

Louis Philippe Caralp, Nadia Salvador, Armengaud Laurent, Schoenfeld Audrey, Jean-Louis Debaize, Annie Zgrzywa, Patrick Babou, Simone Champredonde, Frédéric Humilière, Carmen Goeckler, Pierre-Guy Noiret, Carole Carquigny, Gilbert Villemin, Marie-France Rigot, André Roux, Anaïck Langevin, Jacques Mauduit, Jacqueline Lardé, Thierry Davanne, Danièle Troppi, Pierre Magner, Eliane Jeudon, William Roques, Patricia Rosello, Gérard Dazin, Thérèse Levacher, Christophe Salvador, Tiffanie Rinaudo, Grégory Calvera, Catherine Mauduit, Isaac De Carvalho, Isabelle Soler et Maximilien Faivre.

 

article de "L'indépendant" du 25 février 2014.

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

Ane Onyme 03/12/2014 20:30

Cela fait doucement bien rire ! Réduire le coût de services, développer les services tout en réduisant les impôts... Une douce utopie ! Mais bon, les électeurs ne se sont pas trompé lorsqu'ils ont
voté l'an dernier !