Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 20:56

Les chiffres de la délinquance ont été révélés. Ils sont mauvais pour Carcassonne.
 Ils officialisent ce que le Front National dénonçaient depuis plusieurs mois, une hausse constante de la criminalité et de la délinquance à Carcassonne.


Le taux de criminalité place notre ville en 3ème place nationale des villes les moins sûre de France, derrière Saint Ouen, ville du terrible département « 9-3 » Seine Saint Denis, qui a connu une fusillade mortelle le mois dernier entre bandes rivales.

Robert MORIO et France JAMET, tête de liste régionale du Front National, dénoncent cette hausse des cambriolages, du trafic de drogue, des vols avec violence, des voitures brûlées qui touche la ville, et l'inertie des autorités préfectorales et municipales.


Il est évident que les solutions du gouvernement n'arrangeront pas le phénomène, la réduction des effectifs de la police et de la gendarmerie au nom de la rentabilité, n'est rentable que pour les criminels; les 82 000 peines de prison non exécutées laissent dans nos rues les délinquants et trafiquants.


C'est un échec personnel pour Nicolas SARKOSY, ancien ministre de l'intérieur, qui n'a jamais eu la volonté politique de lutter contre la délinquance, seulement des mots.


Robert MORIO et France JAMET souhaitent que soient appliquées le plus rapidement possible les propositions du Front National: construction de 100 000 places de prison supplémentaires, de l'exécution de toutes les peines prononcées par les tribunaux, du renforcement de effectifs de force de l'ordre dans les villes moyennes de province.

Nous exigeons protection et sécurité pour les honnêtes gens qui vivent à Carcassonne.

Nous voulons des actes et non des mots, mais seul le Front National a une volonté politique pour lutter efficacement contre la délinquance.

communiqué non repris par la presse.

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires