Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 15:29

affiche 30x40 Mise en page 1    Au cours d'un point presse programmé ce matin, le candidat FN aux municipales carcassonnaises, Robert Morio, est revenu sur la vague d'incendie survenu ces derniers jours, de la chapelle d'Ozanam aux 18 véhicules détruits par les flammes. Pour assurer qu'il est "le plus crédible" sur le sujet de la lutte contre la délinquance.

Il avait, assure-t-il, prévu de longue date ce point presse, et pensait le consacrer à la campagne des municipales. Mais, au regard de l'"actualité fumante" des derniers jours, c'est aux "attaques ciblées contre les institutions morales, religieuses et étatiques" que le candidat du Front national Robert Morio a réservé ses propos ce matin.  

"Laxisme de la gauche et lâcheté de l'UMP"

Une intervention pour assurer que "depuis une semaine, les délinquants font la loi à Carcassonne". Certitude livrée en faisant référence à l'incendie de la chapelle d'Ozanam, à l'intrusion dans l'enceinte de la CRS 57 et enfin aux 18 véhicules incendiés au cours de la nuit de mercredi à jeudi. Des faits selon lui dus au "laxisme de la gauche et à la lâcheté de l'UMP qui avait promis de la fermeté". Robert MORIO  juge être "le plus crédible" sur le sujet de la lutte contre la délinquance : "On ne peut constater qu'un échec des autres sur ce sujet, mais le Front National a une volonté politique de lutter efficacement contre la délinquance."

Et d'enchaîner pour estimer que la gauche a "toujours favorisé ceux qui nous pourrissent la vie". Allant jusqu'à qualifier de "racket" les dégradations commises à OZANAM car des tags menacants exigent encore plus de moyens et certainement d'argent."

"Je pense que Jean-Claude Pérez va céder et donner à ces quartiers ce qu'ils réclament, un foyer et une salle de sport". Issue à laquelle n'adhère donc pas le candidat frontiste : "Avec moi, ils ne les auront pas. Il faut se prendre en charge. Des bus à 1 euros, des installations culturelles à prix réduit, c'est suffisant. Mais il faut se déplacer pour en profiter. La politique de la ville de l'UMPS, et ses milliards d'euros n'ont pas fontionné, tout comme le vivre ensemble".

Reprise des promesses des municipales de 2009

Pour réponse, Robert Morio promet lui la loi de la "tolérance zéro", en augmentant d'une quinzaine d'agents les effectifs de la police municipale, ou encore en assurant une "réponse pénale" pour toute insulte et incivilité.En donnant de véritable ordres à la police municipale pour redonner confiance." 

 

 Politique dans les quartiers déclinée à l'échelle de l'urbanisme, en affichant le souhait de "la destruction des barres HLM à La Conte et Ozanam", remplacées par "un habitat social plus adapté pour reloger les gens qui subissent la délinquance". photo ozanam 

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

olivier 11/12/2013 13:23

feux de poubelles a la prade et au viguier. boulangerie dévastée a carcassonne ; le laxisme perez continus

olivier 09/12/2013 00:05

bonsoir mr Morio; on veut ?? mes parents me disaient;le roi disait nous voulons?eh bien bien nous a carcassonne nous voulons la paix