Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 20:00

 

Si l'appétit vient en mangeant, le FN est de plus en plus gourmand. Le 11 février dernier, au moment où l'essentiel du débat politique local se concentrait sur les partis dits traditionnels, doutant même parfois de la réalité d'une candidature frontiste sur Narbonne Est, Robert Morio officialisait le record d'adhésion du FN audois dans Midi Libre.

En annonçant la couleur :   « Nous nous attendons à être présents au second tour face à un candidat de gauche sur trois ou quatre cantons. » Coursan et Narbonne Est étaient, notamment, en ligne de mire.

L'objectif sera atteint et même dépassé avec cinq qualifications, dont une surprise lézignanaise.

30 % visés au premier tour de la présidentielle dans l'Aude
Robert Morio affiche désormais de nouvelles ambitions :   « Nous pouvons avoir deux élus dans l'Aude. » Narbonne Est figure, avec les deux cantons carcassonnais, en tête des objectifs frontistes.   « On a un coup à jouer sur Narbonne, estime le secrétaire national aux fédérations du FN.   C'est réalisable. C'est mathématique, on peut récupérer des voix de l'UMP, de NN. Ils ont d'ailleurs eu localement une attitude intelligente en ne donnant pas de consigne de vote. Et on a un réservoir de voix parmi les abstentionnistes. »

Le FN pèche-t-il volontairement par excès d'optimisme ? Il se fait en tout cas beaucoup moins d'illusions sur Coursan et Lézignan.

  « Nous monterons une liste pour les municipales. L'UMP et NN sont devenus des machines à perdre »

  Robert Morio, patron du FN audois   Mais sa réflexion ne s'arrête pas au 27 mars.   « Nous sommes passés au second tour dans les cantons urbains, Narbonne, Carcassonne, Lézignan, Coursan, commente Robert Morio,   nous allons progresser dans les zones rurales. Notre objectif est de réaliser 30 % au premier tour de la présidentielle, dans l'Aude. »  

  L'extrême droite pense d'ailleurs pouvoir réaliser une performance lors des législatives,     « dans cette circonscription taillée sur mesure pour Michel Py… » Et se prépare à   « monter une liste FN pour les municipales sur Narbonne », où   « l'UMP et Nouveau Narbonne   (*) sont devenus des machines à perdre ».
Le FN appelle à un « front de droite » aux élections locales
Des 'machines à perdre' qui intéressent tout de même le parti frontiste…   « Le candidat de gauche bénéficiant d'un front de gauche, annonce Jean-Pierre Nadal, qui défend les couleurs du FN sur Narbonne Est,   j'en appelle aux électrices et électeurs UMP et NN de nous rejoindre pour créer un front de droite, initiative qui pourra servir pour les élections locales futures. »

Les représentants de Marine Le Pen n'auront pas attendu longtemps avant de s'engouffrer dans la brèche ouverte par la position ambiguë de l'UMP locale et de Nouveau Narbonne pour le second tour.

MANUEL CUDEL

Publier Midi Libre Narbonne le 24 mars 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

Lagrange 25/03/2011 22:31


Appel aux Patriotes: Le travail à été fait...Alors Dimanche VOTEZ Front National!!!


gerard morio 25/03/2011 06:18


tres bon article merci Manuel Cudel