Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 13:09

affiche morioLe secrétaire départemental du Front national, Robert Morio, devrait se retrouver en position de challenger à Carcassonne face au député PS sortant. Sans nier la déconfiture de l'UMP, il assure que son parti a fait un très gros travail.

Les chiffres sont têtus et le secrétaire départemental du Front national patient. Robert Morio sait que son parti grignote inéluctablement le capital électoral de la droite audoise et attend son heure. Déjà conseiller régional (depuis 2004 il siège dans l'opposition) il monte à l'assaut des législatives assis sur un matelas de voix qui a fait du FN, lors de la dernière élection présidentielle, la seconde force politique du département. Même s'il sait que le député socialiste sortant de Carcassonne, Jean-Claude Pérez sera difficile à détrôner, les observateurs de la politique locale le donnent présent au second tour comme seul challenger.

Né en 1973 à Carcassonne, « au Dôme » se plaît-il à rappeler, il adhère au Front national à l'âge de 20 ans. Dans la foulée, en 1994, il devient secrétaire national du Front national jeunes tout en préparant une licence d'histoire à l'Université Paul-Valéry de Montpellier. Le diplôme en poche, il choisit d'effectuer un service militaire long (22 mois au lieu de 10 pour l'époque), fait ses classes à Saint-Cyr et son temps de sous -lieutenant au camp militaire de Canjuers dans le Var. Il quittera l'uniforme pour entrer dans l'administration pénitentiaire, mais reste aujourd'hui encore capitaine de réserve dans l'armée de terre, service du Train. Il prend son premier poste de surveillant à la prison de Fresnes et est aujourd'hui en service à la prison de la Santé. Il envisage une mutation pour le centre de détention de Muret tout en assurant « qu'il n'a jamais été du bon côté pour la validation des demandes ».

Sur le plan politique, Robert Morio dit être « l'homme d'un seul parti » et s'il a rapidement pris ses responsabilités au niveau national, il lui faudra attendre 1999 pour se voir installer aux commandes du département, une responsabilité qu'il se voit confier dans la tourmente de la « scission mégretiste ».

Depuis, le secrétaire départemental est devenu le fer de lance du FN qui revendique 500 adhérents dans le département mais surtout des résultats électoraux inespérés il y a quelques années seulement. Lors des dernières cantonales, les candidats du FN, dont Robert Morio, se retrouvaient seuls en lice face auPS au deuxième tour des cantonales de février 2011. Et depuis, la déconfiture de l'UMP sur le plan local et départemental ne s'est pas arrangée, le FN engrangeant des résultats en hausse constante. « La candidate de l'UMP, Monique Boonen est une candidate par défaut, critique Robert Morio. Est-ce que les électeurs UMP se reconnaissent dans des représentants comme Jean-Luc Roux, qui appellent à voter socialiste pour faire battre nos représentants aux cantonales ? Je ne suis pas sûr. Ce que je constate c'est que les choses ont beaucoup évolué. La personnalité de Marine Le Pen a fait doubler notre effectif de militants. Tout ça veut dire que pour nous, la situation est de plus en plus mûre, les gens veulent agir, d'électeurs, ils veulent devenir militants. J'ai noté une très nette évolution dans l'accueil que l'on reçoit sur le terrain. Notre premier objectif, c'est d'être devant l'UMP au premier tour des législatives. On pense aussi aux municipales de 2014, là, on aura vraiment nos chances ».

Article de "la Dépêche du Midi" édition Aude du 31 Mai 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

biendicho 11/06/2012 18:29

Bravo et Merci Madame !
> > > > > > > > >
> > > > > > > > > L'Australie dit NON, Pour la 2ème fois ! Madame Le premier ministre Australien réitère !!
> > > > > > > > > Cette femme devrait être nommée "Reine du monde ou Prix Nobel de la Paix ou du courage
> > > > > > > > > Jamais des mots n'ont été aussi justement prononcés !
> > > > > > > > > Il a fallu à cette femme, beaucoup de courage pour dire tout haut ce que les autres pensent tout bas.
> > > > > > > > > Les répercussions pourraient être phénoménales Elle n'a pas eu peur de prendre position
> > > > > > > > > LE MONDE A BESOIN D'UN TEL LEADER !!
> > > > > > > > >
> > > > > > > > >
> > > > > > > > >
> > > > > > > > > Julia Gillard - Australie
> > > > > > > > >
> > > > > > > > > Les musulmans qui veulent vivre sous la charria islamique ont été prié de quitter l'Australie !
> > > > > > > > > Le gouvernement a ciblé les radicaux dans le but de parer les attaques terroristes potentielles.
> > > > > > > > > Par ailleurs, Mme Gillard a irrité certains musulmans australiens en déclarant mercredi qu'elle soutenait les agences d'espionnage qui surveillent les
mosquées présentes sur le sol de la nation.
> > > > > > > > >
> > > > > > > > > Citation :
> > > > > > > > >
> > > > > > > > > « LES IMMIGRANTS, DOIVENT S'ADAPTER. C'est à prendre ou à laisser.
> > > > > > > > > Je suis fatiguée que cette nation s'inquiète de savoir si nous offensons certains individus ou leur culture.
> > > > > > > > > Cette culture s'est développée depuis plus de deux siècles après tant de luttes, d'épreuves et de
> > > > > > > > > victoires par des millions d'hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.
> > > > > > > > > Nous parlons l'anglais et non pas l'espagnol, le libanais, l'arabe, le chinois, le japonais, le russe ou autre langage. Donc, si vous voulez faire
partie de notre société, APPRENEZ NOTRE LANGUE !!
> > > > > > > > > La plupart des australiens croient en Dieu. Il n'est pas question ici de "droits chrétien" ou une quelconque pression politique, c'est un FAIT parce que
les chrétiens hommes et femmes, avec leurs principes Chrétiens ont fondés cette nation Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles !
> > > > > > > > > Dieu vous offense, je vous suggère alors d'envisager une autre partie du monde pour y vivre, car Dieu fait partie de notre culture.
> > > > > > > > > Nous acceptons vos croyances sans vous poser de questions. Tout ce que nous vous demandons, c'est de respecter les nôtres, de vivre pacifiquement et en
harmonie avec nous.
> > > > > > > > > Ceci est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE et nous vous donnons l'occasion d'en profiter. Mais à partir du moment ou vous vous mettez à
vous plaindre, à gémir et à ronchonner à propos de notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes ou notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d'une autre grande
liberté Australienne :
> > > > > > > > > "LE DROIT DE PARTIR "
> > > > > > > > > Si vous n'êtes pas heureux ici et bien partez !!
> > > > > > > > > Nous ne vous avons pas forcé à venir !
> > > > > > > > > Vous êtes venus tout seul alors acceptez le pays qui vous a accepté, tel qu'il est !
> > > > > > > > > Peut-être que, si nous diffusons ce discours à tous les pays se trouvant dans le même genre de situation avec ses émigrés,nous trouverons le courage de
faire entendre nos voix pour exprimer les mêmes vérités ! »
> > > > > > > > >
> > > > > > > > > Si vous êtes d'accord avec ce que le 1er ministre australien a dit, alors diffusez cet émail autour de vous le plus largement possible !
> > > > > > > > > Merci