Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 18:55

FN : « Un maximum de candidats aux cantonales »

Une nouvelle   présidente nationale   « au discours très combatif », un bureau politique   « rajeuni » et des ambitions affirmées pour les cantonales : c'est l'image d'un Front national conquérant qu'a donné, hier, son secrétaire départemental, Robert Morio, de retour du congrès national qui a vu Jean-Marie Le Pen passer le témoin, après 38 ans passés à la tête du parti d'extrême droite.

  Un événement que Robert Morio qualifie de   « symbolique » et   « émouvant ». « Jean-Marie Le Pen a été porté à la présidence d'honneur par acclamation. Conformément à nos racines gauloises, nous faisons monter le chef sur le pavois ».

Dans le cadre des élections et nominations effectuées lors de ce congrès, Robert Morio a été reconduit dans ses fonctions au sein du comité central, dont il fait partie depuis 2001.   « Les Languedociens y sont très bien représentés, avec onze sièges ».

Conforté par ce nouvel élan, et le passage   « de 250 à 350 adhérents dans l'Aude depuis la venue de Marine Le Pen, le 20 novembre dernier », le secrétaire départemental a affiché les intentions du Front national pour les cantonales.   « Nous aurons un maximum de candidats sur tous les cantons renouvelables. Nous les présenterons d'ici 15 jours ou trois semaines ».

Cette représentation demandera un effort au FN audois.   « Une campagne de cantonales coûte cher, environ 2 000 € par candidat. Financièrement, ce n'est pas encore ça, mais on trouvera des solutions. Nos adhérents y croient et donnent de bon cœur ».

« Au second tour le FN face au PS »

Objectif du parti, sur cette élection :   « Mener une campagne sur le local, en rapport avec les compétences du conseil général, mais avec une résonance nationale. Si le Département n'a pas de compétence en matière d'immigration, il en a, en revanche, dans l'attribution des aides sociales », rappelle Robert Morio.

Pour le représentant du FN dans l'Aude, les nouvelles règles du scrutin peuvent jouer en sa faveur dans le département.   « L'UMP a fait passer le nombre de suffrages nécessaires pour accéder au second tour, de 10 à 12,5 % des inscrits. Je peux vous dire que des candidats FN affronteront des candidats PS ».

Uni derrière sa nouvelle présidente, le Front national se lance dans les cantonales comme dans un   « galop d'essai pour la présidentielle de 2012 ».  
F. A.
article publié dans "l'indépendant" édition carcassonne le mercredi 19 janvier 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

la raison 20/01/2011 06:00


tres bonne prestation bien retranscrite par les journalistes