Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 21:56

photo (2)photo (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo (3)Une délégation du Front national de l'Aude a assisté aux commémorations qui ont eu lieu aux cimetières de Trèbes et de Carcassonne pour se souvenir des morts du massacre de la rue d'Isly le 26 mars 1962 à Alger.Une centaine de personnes sont mortes sous les balles du 4ème régiment de Tirailleurs et des centaines d'autres ont été blessées.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 19:01
Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:07

DSCN7301DSCN7291DSCN7304

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN7296

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN7306DSCN7311

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN7312DSCN7315

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN7325DSCN7326

 

 

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:00
DSCN7315Pour la première fois depuis 50 ans, le gouvernement français impose de commémorer le 19 mars 1962, pourtant date de la Honte. Du jamais vu dans l'Histoire de l'Humanité, un pays célèbre une défaite.
 
Le Front National refusant cette commémoration, rend hommage aux victimes civiles et militaires. Nous disons également merci aux appelés, rappelés, et engagés qui ont été envoyés, de l'autre côté de la méditerranée, faire une guerre qui n'a pas voulu dire son nom, par un gouvernement socialiste.
 
Les socialistes, hier comme aujourd'hui, déclarent les guerres et ce sont les patriotes qui les font.
 
La guerre en Algérie a été gagnée militairement, mais perdue politiquement.
 
50 ans plus tard les socialistes falsifient l'Histoire en décrétant que la guerre fût finie le 19 mars 1962. Or après cette date 10 000 civils Pieds-Noirs et 150 000 Harkis (musulmans combattant dans l'armée française), et des centaines de soldats français ont été assassinés, ou enlevés et disparus à jamais par le FLN, malgré les accords passés.
 
Des massacres collectifs de villages ou de douars, des viols, des membres dépecés, des têtes coupées avec la verge dans la bouche. La barbarie n'a pas de limite pour les terroristes du FLN, aidés par la gauche bien pensante parisienne.
 
Pour tous ces crimes, pas d'enquête, pas de condamnation, pas de repentance du FLN.
 
Non la guerre ne s'est pas finie le 19 mars.
 
Par respect pour tous ces morts, pour ne pas les oublier ni les nier, le FN refuse la sacralisation de cette date qui est une fête nationale en Algérie, pourtant un jour noir pour la France.
 
Il ne viendrait à l'idée de personne de célébrer, waterloo ou la défaite du 10 juin 1940. Pourtant François Hollande l'a fait en y rattachant le Maroc et la Tunisie pour lesquelles cette date ne représentent rien.
 
Après la trahison de De Gaulle celle de Hollande, ravive les blessures et les douleurs d'une grande partie des français.
 
 
 
Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 20:53

photo-copie-1Carcassonne et le département de l'Aude en général sont la cible depuis plusieurs années de bandes de délinquants qui cambriolent et braquent tous les jours.

Ce dimanche les militants de Carcassonne ont distribué des centaines de tracts dans les boîtes aux lettres des quartiers qui sont les victimes de ces montes en l'air qui viennent souvent d'autres pays. Le FN proposent de mettre enfin  en place une tolérance zéro, qui se traduirait par des condamnations fermes de ces délinquants.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 20:09

SAM 2041

campus bleu marine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce week end les 6 têtes de liste investies pour mener une liste "Rassemblement Bleu Marine" dans leur commune de l'Aude étaient en formation au siège du Front National à Nanterre.

C'est la volonté de la présidente Marine Le Pen, que de former les futurs élus du Front National.
La mission est ambitieuse.
Ainsi a été créée une école des cadres, sous le terme « Campus Bleu Marine » et sous la responsabilité du vice président Louis Aliot.
Les candidats lors des prochaines élections municipales se forment aux actions de terrain et aux différentes techniques de communication en apprenant à rédiger un communiqué de presse et le décliner sous forme de tract.
Campus Bleu Marine est victime de son succès avec une trentaine de frontistes inscrits chaque semaines.
Fort de ses succès passés et à venir, ces étudiants nationaux ont appris à constituer une liste municipale, mener une campagne, ouvrir un compte de campagne et connaître les règles électorales de ce scrutin.
La crédibilité du Front National passe par une formation de qualité, pour renforcer son implantation locale.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 21:28

collage Narbonne3collage Narbonne4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collage Narbonne6

collage Narbonne5JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collage Narbonne

collage Narbonne7JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collage Narbonne1collage Narbonne7

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 15:28

DSCN1190DSCN1187

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réunion des adhérents et sympathisants de plusieurs communes de la 2ème circonscription c'est tenue au palais du Travail de Narbonne.

Le but étant d'expliquer les enjeux pour le FN, des prochaines élections municipales, l'importance de monter des listes dans les communes ou nous le pouvons, de consolider nos scores et d'obtenir des conseillers municipaux.

C'est en bonne voie pour plusieurs communes du littoral audois.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 15:23

DSCN1185

Suivant l'appel lancé par le Front National une vingtaine de militant du FN 11 étaient présents à la "Manif pour Tous" devant la sous-préfecture de Narbonne pour montrer leur opposition au projet de loi Tabira en faveur du mariage homosexuel.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 09:13

 DSC02926Communiqué de France Jamet, membre du Bureau politique du Front National, chargée de mission du Front National de l’Hérault, présidente du groupe FN au conseil régional du Languedoc Roussillon.

Piraterie, délinquance, criminalité, violences, vols, viols, incivilités… C’est un climat d’insécurité permanent qui s’installe en France et particulièrement en Languedoc-Roussillon notamment dans nos transports en commun.

Hier, l’agression d’un contrôleur en gare de Frontignan (34) dans le TER Perpignan-Avignon a entraîné un légitime mouvement de grève sur la région ce lundi 4 février.

Chaque jour les usagers des transports publics et les personnels de la SNCF font les frais des politiques laxistes de l’UMPS en matière de sécurité et de répression vis-à-vis des délinquants et criminels. Pour aller travailler, aller au lycée ou à l’école, nos compatriotes sont obligés de courir le risque d’être agressés et de subir des perturbations horaires récurrentes.

Ici, la région s’est toujours vantée auprès du public de verser des millions d’euros dans les matériels roulants ou dans les gares mais elle refuse toujours d’entendre les revendications légitimes du Front National depuis des années : « Il faut créer une police régionale des transports digne de ce nom, avec des moyens et des effectifs conséquents afin de rétablir un climat serein et sécurisé pour tous ».

Le groupe Front National, par la voix de sa présidente France Jamet, rappelait lors de l’assemblée plénière du 21 décembre 2012 : « Vous pourrez faire des trains gratuits pour tous ou à un euro, s’ils n’arrivent pas à l’heure et s’ils ne sont pas sécurisés, les gens ne le prendront pas. »

Pour que la mission de service public de la SNCF cesse de se dégrader au détriment des usagers et des contribuables, pour que le personnel ferroviaire confronté chaque jour à des conditions de travail de plus en plus difficiles et menaçantes puisse travailler sereinement : la région doit suivre les propositions du Front National et accepter de créer, soutenir et financer une véritable police régionale des transports.

A la lecture de Midi-Libre, elle constate que seul le Front National a réagi de façon constructive en proposant à la Région, dont c’est la compétence, de mettre en place une police régionale des transports comme elle existe déjà, à l’initiative du Front National, en Île de France .

En outre, fort du sondage Internet de Midi-Libre, France Jamet tient à assurer les 79% d’internautes qui ne sentent pas en sécurité dans les TER de sa mobilisation totale sur ce dossier. Membre de la commission des transports au Conseil régional, elle adresse ce jour une lettre à Robert Navarro, vice-président en charge du dossier, afin que cette question de la création d’une police régionale des transports soit inscrite à l’ordre du jour de la prochaine réunion de la commission et débattue en séance plénière.

Elle demande également aux usagers du TER et aux contribuables languedociens et roussillonnais de se mobiliser en remplissant la pétition ci-jointe.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article