Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 09:17

5 @MORIO276218[1]Le chef de file audois du Front National pour les régionales a présenté ses voeux, mercredi.
R obert Morio, secrétaire départemental du Front national (FN) et tête de liste pour l'Aude aux régionales, a présenté ses voeux aux Audois, hier matin, lors d'une conférence de presse. Le conseiller régional a profité de cette occasion pour évoquer l'histoire du parti lepéniste pendant la décennie 2000 "avec des hauts et des bas", entre les 5,1 % des européennes de 1999, et 2002 "année de la persévérance", avec l'accession du candidat du FN au 2 e tour de la présidentielle, puis les législatives, "fatales financièrement", de 2007.
Des thèmes d'actualité Pour Robert Morio, les thèmes du Front national, à savoir "la fiscalité, l'insécurité et l'immigration", sont d'autant plus d'actualité en cette nouvelle décennie. "Le FN a la solution pour l'ensemble de ces thèmes", insiste le chef de file départemental du Front. Le candidat aux régionales a par ailleurs annoncé qu'il participera au débat sur l'identité nationale prévu le 19 janvier, à partir de 18 h 30, à l'amphithéâtre du centre hospitalier. "Mais nous regrettons qu'il n'y ait qu'un seul débat pour l'ensemble du département et pas un par circonscription", déplore Robert Morio. Avant de pronostiquer "un nouveau départ" pour le FN en 2010, à travers la perspective des régionales (*) et le changement programmé à la direction nationale du parti, avec le départ de Jean-Marie Le Pen.
(*) La composition de la liste départementale du Front national pour les régionales sera dévoilée le 6 février.





Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 10:53

mitterrand2Comme son homologue divers gauche président de la Région Georges FRECHE, le maire socialiste de Carcassonne s'est empressé de donner le nom du défunt président de la République François MITTERRAND à un lieu de la ville en l'occurrence la place du Dôme.

Rappelons que Georges FRECHE avait donné, dès son élection à la tête de la Région, le nom de plusieurs personnages historiques de la politique française aux différentes salles de réunion de l'hôtel de Région. Il avait réservé le nom de F MITTERRAND au placard à balais, justifiant ce geste par ces mots: « une petite salle pour un petit homme ».

Aucun socialiste de la Région Languedoc-Roussillon n'avait protesté contre l'empereur de Septimanie.


Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 13:52

6a00d83451bd6f69e2010536b93425970c-500wi-300x285-1-.jpgLa fédération de l'Aude organisera sa traditionnelle galette des rois, samedi 09 janvier 2010 à Castelnaudary, présidée par France JAMET tête de liste régionale pour le Front National.


renseignement  06 84 37 79 34

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 08:57

N__010.jpgLa fédération du Front National 11, Robert MORIO et les membres du bureau départemental vous présentent leurs meilleurs voeux, ainsi qu'à vos proches, pour cette nouvelle année 2010.


Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 13:00
Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 12:33
Jean-Marie Le Pen est venu jeudi apporter son soutien à trois fils de harkis, des "Français par le sang versé" qui campent depuis plusieurs mois devant l'Assemblée nationale pour protester contre les "injustices des administrations" contre leur communauté. 

Le président Jean-Marie Le Pen est venu, jeudi 24 décembre, apporter son soutien à trois fils de harkis, des "Français par le sang versé" qui campent depuis plusieurs mois devant l'Assemblée nationale pour protester contre les "injustices des administrations" contre leur communauté.

"Comme le père noël j'ai des oranges, des chocolats, des dattes, enfin un petit peu de tout quoi", a déclaré le président du Front national, en remettant aux campeurs un sac rempli de provisions.

"On est venu vous encourager et vous dire notre affection, notre tendresse pour toute votre communauté de harkis, Français par le sang versé, comme vous dites", a ajouté M. Le Pen qui était accompagné de la tête de liste FN aux élections régionales en Ile-de-France Marie-Christine Arnautu.

"M. Le Pen vient nous rendre visite parce qu'il est un ancien officier de l'armée française" s'est félicité un des trois manifestants estimant qu'il a "le courage de dire tout haut ce qu'une certaine majorité de lâches pense tout bas."

Trois personnes de "la coordination nationale du mouvement de la résistance harkie" logent sous une tente place Edouard-Herriot depuis le 5 mai, selon leurs déclarations.

Elles distribuent des tracts dénonçant "les discriminations raciales et les injustices des administrations françaises" contre la communauté harkie mais aussi plus largement contre "la politique raciste de Nicolas Sarkozy".

Une pétition a également été remise, affirment-ils, aux parlementaires de l'Assemblée nationale. Sur les 577 députés, seul le député de l'Eure François Loncle (PS) leur aurait répondu.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 20:29
promesses-et-realisation-ump[1] 

Il ne faut pas oublier que Georges Frêche est arrivé à la présidence de la Région Languedoc-Roussillon avec l'aide d'une loi UMP changeant le mode de scrutin et d'élection.

Ainsi la Droite la plus bête du monde a donné aux coalisions socialo-vertes-communistes la gouvernance de toutes les régions de France.

Dans l'assemblée régionale, tous les élus UMP ont voté 99 % des dossiers (souvent politiques)

allant même à l'encontre des décisions gouvernementales. Même les verts et les communistes n'en ont pas voté autant.

Seuls les élus du Front National ont su s'opposer aux politiques sectaires et partisanes de « l'empereur de Septimanie »

Un conseiller régional UMP est un allié important de la politique de Georges Frêche, quand il ne démissionne pas en cours de mandat comme Raymond COUDERC, qui a démissionné du conseil régional, ou Jean-Paul ALDUY démissionnant de la mairie de Perpignan.

Les élus Front National honoreront leurs mandats comme toujours, étant la réelle opposition constructive et intransigeante à la néfaste politique socialiste dans la Région.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 20:47

 Cher Papa Noël: j'ai été bien sage toute l'année, j'ai bien travaillé à l'école... Cette année tu as pris mon chanteur favori (Mickael JACKSON), mon acteur favori, (Patrick SWAYZE) et mon actrice favorite (Farrah FAWCETT). Alors je voulais juste te rappeler que mon homme politique favori est SARKOZY... Ne l'oublie pas... Merci!


Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 20:07

S7300028Les nouveaux tracts pour la campagne des élections régionales sont arrivés, et les militants FN Carcassonnais ont commencé la distribution à Carcassonne et dans les villages des alentours. La distribution reprendra encore plus activement après les fêtes de fin d'année.

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 08:13
france_jamet-1-.jpgLe chef de file du Front national ne doute pas d’arriver au second tour... et plus. « Je serai une bonne et grande présidente ! » France Jamet, la "Marine Le Pen languedocienne", croit en sa bonne étoile. A trois mois des régionales, la tête de liste du Front national disait hier sa confiance devant le Club de la presse. Si elle s’autorise à envisager un destin victorieux, c’est d’abord qu’elle ne doute pas d’être en finale : « Je suis optimiste car à trois mois du scrutin, des sondages nous situent autour de 14 %. On n’a jamais connu une situation pareille. »

Si les sondages ne suffisaient pas, France Jamet percevrait
« le frémissement du terrain qui annonce une colère et un ras le bol, et finalement un mouvement vers le Front national ». A l’entendre, les motifs de cette colère sont multiples : « Fiscalité, insécurité, immigration massive, monde agricole qu’on sacrifie. » Et ce n’est pas le débat sur l’identité nationale qui devrait lui faire craindre un nouveau "siphonnage" des voix frontistes par l’UMP : « Sarkozy l’a lancé avec des vues électoralistes, mais on n’oublie pas que c’est lui qui a créé le communautarisme qui délite l’identité nationale. Qu’il ait siphonné nos voix c’était de bonne guerre, mais il est scandaleux qu’il se soit fait élire sur des promesses qu’il n’a pas tenues… »

Pour France Jamet, c’est clair :
« Raymond Couderc, dont la ville de Béziers est la plus dangereuse de la région et où les impôts ont augmenté de 80 à 150 € en un an, va devoir aussi assumer le bilan de Sarkozy. »

La charge se fait volontiers plus sévère contre le candidat de l’UMP que contre Georges Frêche, même si l’habituelle rhétorique frontiste du "pareil au même" perdure :
« Entre Frêche et Couderc, il n’y a pas de différence. »

A ce stade du premier tour, le défi que se lance France Jamet, c’est bien de récupérer tout ou partie des électeurs frontistes partis chez Sarkozy en 2007. En faisant mine de ne pas s’inquiéter que la liste du dissident palavasien Christian Jeanjean puisse la priver de quelques points précieux au soir du 14 mars : « Il sera plus intéressant de regarder sur quelle liste se reportera M. Jeanjean au second tour… » Bravade ou pas, pour devenir « une grande présidente » elle « sera ouverte » et « n’exclura rien… y compris avec Couderc ». On est quand même loin de publier les bans... 
Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article