Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 13:31

Maximilien Faivre, tête de liste « Rassemblement bleu Marine », et Jean-François Mena, directeur de campagne.Cela ne s'était jamais produit dans l'histoire politique de la commune : le Front national présente une liste "Rassemblement bleu Marine" aux prochaines élections municipales.

C'est historique, "comme le mariage du PS et du PC", ironise J.-F. Mena, directeur de campagne. C'est la 1re fois que le Front national présente une liste aux municipales à Lézignan. A sa tête : Maximilien Faivre, 29 ans, marié, 3 enfants et agent de recherche privé (détective). "J'ai exercé dix ans dans la gendarmerie nationale dans la banlieue grenobloise. Je suis revenu à Lézignan début 2013 mais je connais la ville depuis l'âge de cinq ans et mes parents vivent à Boutenac. Je suis très attaché à Lézignan", précise-t-il. Au départ, c'est F. Humilière qui devait être tête de liste. "Pour des raisons de santé, il m'a cédé sa place", reprend le candidat. Quant à sa liste, "elle est complète et même plus ! Nous sommes obligés de faire des choix et il faut encore répartir les postes".

 

A la rencontre des habitants

Depuis deux mois, il s'est lancé à la rencontre des habitants. "Nous avons été très bien reçus et nous entendons le mécontentement des citoyens. Quant à ceux qui pensent que le FN est fasciste, nous voulons démontrer le contraire." Le candidat poursuit sur ses intentions : "Nous voulons créer des emplois, stopper l'augmentation des impôts, réduire la dette de la commune et nous prônons une totale transparence des comptes publics". La composition de la liste sera dévoilée le 20 février, à 19 h, lors d'une réunion publique au Palais des fêtes.  

Rens. : 06 51 52 15 77 ou rbm.lezignan.2014@gmail.com

 

article du 07 février 2014 "L'indépendant".

Partager cet article

Repost 0
Published by robert morio
commenter cet article

commentaires

phil 08/02/2014 21:31

Si vous voulez contrer l'argument de FN fasciste, dîtes que vous ne pouvez pas être fasciste car vous êtes tout simplement... de droite. ça leur clouera le bec.
Vous pouvez dire aussi que le fascisme c'était en Italie et qu'on est ici en France et que le fascisme est mort en 1943. Que ces gens alors se mettent à la page, on est en 2014, au lieu de rester
dans le passé... Et si ces gens continuent dans leur bêtise, renvoyez-les à leur cours d'Histoire. Conseillez-leur la lecture de "Fascisme et socialisme, une même famille?", Club de l'Horloge,
1984.
Et ils se calmeront; et s'ils ne sont pas encore contents, qu'ils aillent alors..... se faire voir